Passer au contenu principal

Lire à voix haute

Le début de l'année scolaire est synonyme pour moi de lecture à voix haute.  Je prends le temps de choisir des albums qui transmettent aux élèves des messages importants à mes yeux ou encore des albums qui promeuvent le plaisir de lire.  Je mets d'ailleurs les livres que je veux leur lire sur un meuble bien en évidence et suite à ma lecture, les élèves ont le droit de les emprunter.



Dans ce billet, je vous présenterai seulement quelques albums que je lirai au mois de septembre.  Idéalement, j'en lis un par jour... Mais dans la réalité, à cause de tous les imprévus du début de l'année, j'en lis souvent 3 ou 4 seulement par semaine.  Les élèves adorent ces moments et moi aussi.

Je ne fais pas toujours une activité papier suite à la lecture des albums, car il est important pour moi de lire aussi pour le simple plaisir.  Parfois, je laisse seulement un moment pour échanger, parfois je pose des questions ciblées, parfois je ne fais rien d'autre que lire l'album.  Si pour les élèves la lecture d'un livre devient automatiquement synonyme de travail, alors il est certain que nous perdrons l'intérêt de quelques élèves... Et nous ne voulons surtout pas cela! Malgré tout, certains albums sont de parfaits déclencheurs pour faire un petit travail.  Il suffit de bien doser.


L'album Joyeux rêveur est un album merveilleux parfait pour le début de l'année scolaire alors qu'en tant qu'enseignante on tente de tisser un lien avec les élèves et leur insuffler le goût de lire.  Suite à la lecture à voix haute, j'adore permettre aux élèves de discuter de leurs impressions, de ce qu'ils retiennent et des liens qu'ils peuvent faire avec eux-mêmes.  Cet album touchant met l'accent sur l'unicité de chaque personne et la nécessité, selon moi, de croire en soi et en ses rêves.









L'album Le collectionneur de mots du même auteur est idéal pour donner le désir aux élèves de jouer avec les mots, de rechercher les mots drôles, les mots riches, les mots qui sonnent bien...  Il servira cette année dans ma classe de déclencheur pour notre mur de mots chics et le calepin de collectionneur de mots personnel des élèves.  J'utiliserai un cahier ligné sur lequel nous colleront une page couverture.  À l'intérieur de ce cahier, une lettre sera attribuée environ à chaque page et les élèves pourront, de façon autonome, y inscrire les mots qu'ils veulent collectionner.  Il est intéressant de leur faire ajouter une courte définition ou encore un synonyme à côté des mots afin de leur permettre de se rappeler de leur signification.  Diverses activités pourront être faites à l'aide de ces mots: créer des phrases, des poèmes, des chansons... Le calepin servira également à enrichir les textes lors des périodes d'écriture.  Je partage avec vous un document afin de l'exploiter en classe.  Je ne pense pas personnellement tout l'utiliser, car je préfère «vivre» certaines activités avec les élèves plutôt que de leur remettre des feuilles à faire.  Par contre, elles sont là si jamais vous en avez besoin.






Voici une photo du mur de mots chics utilisé l'an passé.



L'album La grande fabrique de mots est une suite parfaite à l'album précédent.  Il montre à quel point les mots sont une richesse et que leur utilisation est importante.  J'adore permettre aux élèves, suite à cet album, d'écrire un message sur une bande de papier (un peu comme le papier en rouleau pour les calculatrices).  Après la lecture des deux albums, il sera intéressant de faire une activité de classement des mots à l'aide de ceux trouvés par les élèves.  Cela permettra de faire un petit bilan sur les connaissances des élèves quant aux natures des mots et ainsi nous permettra de mieux cibler les apprentissages à voir ou à revoir.


L'album Le livre sans images est un de mes gros coup de cœur.  Il me permet de faire comprendre aux élèves qu'un livre peut être intéressant même s'il n'a pas d'image...grâce au pouvoir des mots.  Attention!  Il ne faut pas avoir peur de se ridiculiser pour  le lire aux élèves.



L'album Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore est un album merveilleux pour partager l'amour des livres.  Suite à la lecture de cet album, je veux mettre en place un affichage des livres lus en classe et inviter les élèves à y mettre une petite mention à l'aide d'un post-it ou encore de partager leurs impressions en format vidéo sur Seesaw. La dernière option est particulièrement intéressante puisqu'avec Seesaw, nous pouvons imprimer un code QR de l'activité et la coller ensuite sur le livre lu ou sur l'affichage des livres.  Un superbe court-métrage est également disponible sur Youtube.

 



L'album Je suis heureux!  est absolument magnifique.  Il rappelle à quel point le bonheur ne se retrouve pas seulement dans ce qu'on fait ou possède, mais dans tous les petits plaisirs du quotidien.  Je trouve que cet album véhicule bien, encore une fois, les valeurs que je veux transmettre à mes élèves et le climat que je tente de mettre en place.  Cet album mérite une belle discussion avec les élèves suite à laquelle on peut se mettre au défi de trouver un petit bonheur par jour avant de quitter la classe.


Je lirai bien entendu de nombreux autres livres à mes élèves durant l'année.  Si vous appréciez mes idées d'activités littéraires ou désirez savoir ce que je lis en classe, n'hésitez pas à me le laisser savoir. Je profiterai de la lecture de ces albums pour mettre en place mon projet #jelis20min sur lequel vous pouvez en apprendre plus ici. Ce projet est parfait pour motiver les élèves à lire en classe et à la maison tout en donnant le ton au reste de l'année.

Bonne lecture!









Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Quand la rentrée te rentre dedans

J’enseigne depuis maintenant 14 ans. J’aime penser que chacune de ces années m’a apporté de l’expérience, de la sagesse et des outils afin de faire face à toutes les situations qui peuvent survenir dans ma classe. C’est également depuis un peu plus de quatorze ans que je suis maman. J’ai deux belles grandes filles qui ont chacune leur parcours bien à elles. C’est vraiment mon rôle de maman qui a fait de moi l’enseignante qui veut absolument que ses élèves se sentent bien dans la classe. L’enseignante qui veut offrir des outils adaptés, des sièges variés, des activités qui répondent à chacun de leurs besoins. C’est aussi grâce à elles que je suis devenue l’enseignante qui veut que ses élèves ressentent à quel point ils sont tous importants à ses yeux.
J’ai toujours eu espoir de dire que les enfants difficiles n’existent pas… Qu’au fond, c’est que nous ne trouvons tout simplement pas comment les aider convenablement. C’est en partie vrai. Parfois, on ne sait pas comment les aider…

Du neuf avec du vieux

Il y a quelques années, quand je me cherchais encore, j'avais ouvert une boutique Teachers pay Teachers.  Cette boutique, il y a longtemps que je ne m'en occupe plus, et aujourd'hui, j'ai pris la décision de la fermer définitivement.   J'ai souvent eu des commentaires ou des offres pour vendre mes produits, mais je me rends compte que ce que j'aime c'est créer et partager... Ma bonne action si on veut.  Je n'ai pas tellement de temps pour faire du bénévolat, j'ai parfois très peu de patience, je suis paresseuse dans tout ce qui touche les tâches ménagères... J'aimerais passer mon temps libre à créer, à m'amuser sur un ordinateur, à penser à des activités, à des projets... Je le fais souvent d'ailleurs... Mais en partageant le tout avec vous, j'ai une excuse. Ah ah ah!
Je vous partage donc maintenant quelques produits qui se trouvaient dans cette boutique.  Vous verrez que dans le document on vous y réfère... N'y allez pas, elle …

Vive la collaboration!

Cette année, je tente réellement de mettre de l'avant la collaboration.  Je crois sincèrement que c'est une opportunité  très intéressante qui est rendue possible grâce aux réseaux sociaux.
Facebook J'ai d'abord débuté à prendre conscience de cela grâce aux groupes Facebook Le grand monde du 3e cycle et Les TIC en éducation.  Ces groupes m'ont permis de poser des questions, d'échanger, de voir qu'ailleurs il y a des profs passionnés qui pensent comme moi ou font autrement.  Bref, cela m'a ouvert les yeux!  J'ai, avec le temps, tissé des liens avec de nouveaux collègues virtuels qui ont eu un impact majeur sur ma façon de faire, de penser ou de me remettre en question.


Par la suite, certains enseignants ayant des affinités ou des besoins plus précis sur un aspect de l'enseignement ont ouvert d'autres groupes Facebook.  Je pense à mes favoris: Didacti au primaire,  La classe inverséeJ'enseigne avec la littérature, Les 5 au quotidien/la m…