Passer au contenu principal

Des piles de correction? Non merci!

Il y a quelques temps, c'était la fin de la 2e étape et j'étais débordée sous la pile de correction à faire. En fait, depuis les trois dernières années, je suis toujours envahie et découragée par la quantité de correction que je dois faire en 5e année.   C'est vraiment la partie que je déteste le plus avec le fait de chicaner  discuter sévèrement avec des élèves. 

Donc, alors que je corrigeais, je suis tombée sur un billet d'Alice Keeler via Twitter, une blogueuse américaine qui est très branchée sur les technologies et qui partage ses trucs, ses réflexions et ses connaissances afin d'aider les enseignants à les utiliser de façon optimale.  Dans son article, traitant de l'utilisation des documents PDF, elle a abordé les évaluations.  Une phrase m'a marquée:
"If the computer can grade it, it should"


Alice Keller mentionne que c'est motivant pour les élèves de se faire évaluer à l'ordinateur, car ils reçoivent une rétroaction immédiate de leur progrès.  Les élèves n'ont pas besoin d'attendre que le professeur corrige et leur remette leur évaluation.  Elle mentionne également que cela permet de différencier plus facilement: l'élève voit tout de suite s'il comprend suffisamment pour faire le test et, le cas échéant, peut revoir la notion, se réajuster ou demander de l'aide à l'enseignant.  Il est aussi plus facile de donner des évaluations différentes aux élèves en fonction de leurs besoins et de leurs difficultés.

Cette phrase "If the computer can grade it, it should" m'a résonné dans la tête durant des semaines jusqu'à ce que j'ose agir. Aujourd'hui, je me suis défiée de faire plus d'évaluations sur ChallengeU, Socrative ou autres plateformes qui corrigeront à ma place afin d'avoir plus de temps de qualité avec mes élèves et de mieux différencier. Attention!  Je ne veux pas évaluer plus!!!!  Je veux toujours évaluer moins, mais utiliser des sites/applications qui corrigeront à ma place chaque fois que c'est possible ;-)

Si vous voulez lire plus de billets d'Alice Keeler, je vous invite à visiter son blogue Teacher Tech en cliquant ici.



ChallengeU

Vous savez que je suis une fidèle utilisatrice de ChallengeU.  Je crois que cette plateforme extraordinaire nous permet d'offrir aux élèves cette rétroaction immédiate dont je vous parlais.  Si vous ne connaissez pas, allez-y!!!


Socrative

Je vous propose également Socrative, une autre plateforme gratuite. Ce que j'aime particulièrement de Socrative, c'est que, tout comme avec ChallengeU, il est possible de partager nos créations.  Le partage!!!  Quand on partage, on gagne en richesse et en efficacité.  

Donc, si, comme moi, vous pensez que vous corrigez trop et que vous pourriez user de plus de temps de qualité avec vos élèves, peut-être que Socrative est une option à envisager pour certaines évaluations...

Une autre force de la plateforme Socrative, est qu'elle permet d'avoir l'évaluation de l'élève corrigée en format PDF pour la joindre à son dossier ou la communiquer aux parents par courriel ou en version imprimée.  Il est aussi possible d'avoir un document Excel de l'évaluation de toute la classe permettant de voir le taux de réussite de chacune des questions.

Par contre, il n'est possible de lancer qu'un quiz à la fois. Isabelle Bédard, une très dynamique enseignante de 6e année, m'avait proposé de créer un compte en français et un en mathématiques avec des adresses courriels différentes et cela fonctionne très bien.  C'est un bien petit problème comparativement aux retombées positives que la plateforme m'apporte. Les élèves, eux, n'ont pas à se créer de compte personnel.  Ils n'ont qu'à rejoindre la salle de son prof et à y inscrire son nom.

Deux applications (pour l'enseignant et pour l'élève) sont disponibles gratuitement pour les appareils Apple et Androïd.


Quiz Socrative au 3e cycle du primaire

Je me permets de relancer le document collectif qu'Isabelle Bédard avait préparé il y a plusieurs mois. J'avais moi-même manqué de temps pour me pencher sur cette façon efficace d'évaluer, mais je pense que ça vaut le coup de se mettre à jour dans nos pratiques d'évaluation.  Bien entendu, Socrative ne peut remplacer toutes nos évaluations papier, mais un peu de diversité et de temps gagné ne peut pas nuire n'est-ce pas?

Alors, voici le document collectif dans lequel vous pouvez ajouter vos activités Socrative.  Isabelle y a aussi mis les tutoriels qu'elle avait préparés. 

Voici un exemple d'une page du document.  Cliquez dessus pour y accéder.

Je vous invite à participer et à partager vos quiz Socrative.

Pour poursuivre ma réflexion sur l'évaluation...

Bien entendu, lors de mes quatre années d'enseignement au préscolaire, j'avais moins de correction et plus de temps avec les élèves pour créer, découvrir, questionner.  Normal, me direz-vous.  En fait, oui et non! C'est certain que la quantité de notions à voir avec les grands implique de valider si elles sont acquises.  Dans notre système, nous sommes habitués à faire des tests et à donner des notes.  Les élèves s'y attendent et les parents aussi.  Sinon, comment voulez-vous que je pose un jugement?  C'est ainsi que j'ai été évaluée alors, c'est ce que je connais et ce que je fais.  

Je pense aussi que je souffre d'insécurité: je veux m'assurer de donner toutes les chances à mes élèves de réussir.  En mettant plus d'évaluations, j'ai l'impression de donner la chance aux élèves de se reprendre et de ne pas trop être pénalisés par ce qu'ils ne maîtrisent pas.  Par contre, doit-on donner autant d'évaluations à tous les élèves? Ceux qui ont compris... Ils ont compris!  La solution n'est pas d'évaluer plus, mais de s'assurer que l'élève est prêt avant de l'évaluer.  Si l'élève échoue, ou ne réussit pas comme il l'aurait dû, il mérite que je reprenne du temps avec lui et que je lui permette de se reprendre.  Les évaluations en ligne permettent justement de mieux réussir ce changement de pratique.

En fait, il faut se questionner sur ce qui est le plus important: le processus d'apprentissage ou l'évaluation.  Est-il normal que je passe plus de temps à évaluer les élèves que de leur permettre d'apprendre?  Est-il normal que je passe plus de temps à corriger que de préparer des projets, des activités ou de simplement profiter de la vie?

L'évaluation est, en fait, une photo de l'élève.  Il est certain que je peux passer mon temps à prendre des clichés en espérant tomber sur une bonne photo, mais je ne suis pas certaine que c'est une pratique gagnante surtout si j'ai un problème d'éclairage et que je ne le corrige pas.  

C'est une très longue réflexion que je poursuivrai probablement dans un autre billet. Je veux changer ma pratique d'évaluation: varier mes façons d'évaluer, permettre des rétroactions immédiates et être plus efficace.

À bientôt

Commentaires

  1. Je constate que, malheureusement , ce problème de temps passé à corriger est universel ! Votre piste de réflexion m'intéresse fortement (Je me suis inscrite à CHALLENGE U, mais je ne connais pas SOCRATIVE) et je vais y réfléchir. Mais je bloquerai toujours sur le manque de matériel informatique en classe, et sur le refus de beaucoup de parents d'autoriser leurs enfants à utiliser tablettes et ordinateurs à la maison pour ce genre d'activités. Moi, je suis comme les élèves : j'aime bien savoir tout de suite si mes réponses sont justes ou non, et au besoin, refaire tout de suite l'exercice ! Allez, je vais m'y pencher dessus quand même ! Merci pour toutes ces infos qui nous font avancer dans nos pratiques.

    RépondreSupprimer
  2. Étant enseignante au secondaire je peux me retrouver avec un 10-15 heures de correction devant moi et ce pour un seul examen ! Difficile de remettre un résultat rapidement compte tenu du peu de temps restant à l'horaire avec mes 5 midis sur 9 où je dois faire de la surveillance et la planification ou les suivis d'élèves !!

    Une seule question concernant ces deux logiciels... Y a-t-il moyen de bloquer l'accès à l'élève au quiz avant et après qu'il le fasse en classe ? Parce qu'avec plusieurs groupes on ne veut pas qu'il puisse y accéder de chez lui avant ni le montrer aux autres qui ne l'ont pas encore fait sinon quelle est la valeur d'un tel quiz !!!???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain que votre réalité n'est pas la mienne, mais la solution est dans la créativité. Il s'agit de détourner ce qui ne fonctionne pas... C'est à vous de voir comment y arriver et si çela vous convient, car ce qui convient à une personne, ne convient pas nécessairement à une autre.

      Les quiz sont activés par vous au moment qui vous convient. Il ne peut y avoir qu'un quiz d'activé dans un compte à la fois. Donc, est-ce que vous pourriez faire un compte different par classe? Est-ce que vous pourriez activer un quiz pour la durée du cours, fermer le quiz en prenant soin de sauvegarder les résultats obtenus à la fin du cours et le réactiver au besoin lors du cours suivant... Par contre, les élèves doivent compléter leur quiz avant que vous ne le fermiez.

      Supprimer
    2. N'hésitez pas à regarder votre problème avec un angle différent. Il se peut que vous trouviez une solution qui vous convienne... Comme il se peut que ce ne soit pas possible. Bonne chance!

      Supprimer
  3. J'ai testé ChallengeU peu utilisé chez nous... et je vais tester Socrative cet après-midi ! Merci pour tout ce que tu partages !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Situation d'écriture de fin d'année

Depuis mon arrivée en 5e année, il y a bientôt 3 ans, j'ai instauré une tradition de fin d'année:
Les élèves, à la fin de l'année, doivent écrire une lettre à mes élèves de l'année suivante. Ils doivent parler du prof (ils peuvent dire ce qu'ils veulent en autant que c'est poli), du fonctionnement en classe et donner des conseils. Ils adorent!
Ce qui rend cette situation d'écriture si significative est que je remets réellement les lettres en début d'année, l'année suivante.  Donc, mes élèves de cette année, par exemple, ont reçu une lettre semblable en début d'année qu'ils ont pu garder.  C'est maintenant à leur tour d'en écrire une pour mes prochains élèves.  Comme je ne fais jamais exactement la même chose deux ans de suite que ce soit dans le fonctionnement, les travaux et les projets, les lettres varient pas mal d'une année à l'autre.  De plus, avec franchise, je ne suis moi-même pas identique avec les groupes d'un…

Planificateur à personnaliser !

Hourra!!!!!Je pense avoir trouvé LA solution vous permettant de personnaliser mon planificateur tout en respectant les droits d'utilisation des images que j'utilise.  Je suis tellement contente!  Il me semble que c'est ce que j'aurais désiré avoir à mes débuts comme enseignante (avant d'être capable de faire de tels documents moi-même).  
Alors, je vous explique ça simplement.  J'ai transformé tous mes documents de planification de format Word en Power Point.  Jusque là ça semble anodin, mais je vous garantis que ça ne l'est pas ah ah ah!  Dans Power Point, j'ai la possibilité d'enregistrer chacune des diapositives en tant qu'image. Je peux alors créer un nouveau Power Point en y mettant mes images comme fond.  Ainsi, cela vous donne un document dans lequel vous pouvez supprimer des diapositives, en dupliquer, en ajouter et même ajouter votre propre texte.
Je me relis et cela ne semble pas si facile à comprendre...  Attendez, je vous le montre e…

Vive la collaboration!

Cette année, je tente réellement de mettre de l'avant la collaboration.  Je crois sincèrement que c'est une opportunité  très intéressante qui est rendue possible grâce aux réseaux sociaux.
Facebook J'ai d'abord débuté à prendre conscience de cela grâce aux groupes Facebook Le grand monde du 3e cycle et Les TIC en éducation.  Ces groupes m'ont permis de poser des questions, d'échanger, de voir qu'ailleurs il y a des profs passionnés qui pensent comme moi ou font autrement.  Bref, cela m'a ouvert les yeux!  J'ai, avec le temps, tissé des liens avec de nouveaux collègues virtuels qui ont eu un impact majeur sur ma façon de faire, de penser ou de me remettre en question.


Par la suite, certains enseignants ayant des affinités ou des besoins plus précis sur un aspect de l'enseignement ont ouvert d'autres groupes Facebook.  Je pense à mes favoris: Didacti au primaire,  La classe inverséeJ'enseigne avec la littérature, Les 5 au quotidien/la m…