mardi 3 mars 2015

Retour sur une leçon

J'ai envie de vous partager un nouveau mot de vocabulaire:

Sérendipité
L’art de trouver ce que l’on ne cherche pas en usant de sagacité. Dans la langue de Shakespeare, serendipity renvoie à ce "don magique de faire des découvertes heureuses". http://www.lesinrocks.com/2011/07/14/medias/internet/la-serendipite-lart-de-trouver-ce-quon-ne-cherche-pas-1112714/
Certains diront que de flâner sur les réseaux sociaux est une perte de temps, personnellement je dis que c'est une aventure.  J'y trouve tellement d'inspiration... Je sais, je sais!  Je vous en parle sans arrêt!

Alors, ce matin, en naviguant sur le fil Twitter d'un nouvel abonné @LessonToolbox, je suis tombée sur cette photographie.


Social media #plenary examples via @Science_SNA pic.twitter.com/QQey8VZXav #ukedchat #aussieED #edchatie
— Pete Sanderson  (@LessonToolbox) 3 Février 2015
Ce document créé par @Teachanana m'a littéralement emballé.  Je trouve qu'on ne demande pas assez aux élèves de faire un retour après une leçon ou une journée en classe.  Cela est pourtant réellement bénéfique pour eux, leur permettant de prendre du recul sur leurs apprentissages, leurs processus, leurs difficultés, etc.

J'ai donc recréé ce document en français et je vous le partage tout simplement.

Voici une deuxième version pour la journée sans quadrillage:

 Voici un document plus gros pour pratiquer vos élèves à écrire leur Tweet en 140 caractères:




Alors, à toutes les personnes qui diront que vous perdez votre temps à flâner sur les réseaux sociaux, vous pourrez leur répondre que vous faites de la sérendipité.


3 commentaires:

  1. J'aime beaucoup cet article sur la sérendipité, d'autant que c'est grâce à ceci que je suis arrivée un jour sur votre blog ! J'adore flâner sur internet (avec quelques astuces, quand même, pour rester dans des domaines qui m'intéressent) et c'est vrai que j'y fait de belles découvertes, des grands et des petites ; mais certains jours, juste une petite astuce trouvée me met en joie pour la journée ! Merci de m'en avoir procuré quelques unes !
    Isac

    RépondreEffacer
  2. Bonjour,
    je trouve l'idée très chouette. Mais une petite chose me gêne un peu : Facebook est interdit aux enfants de moins de 13 ans (en France en tous cas) et je ne sais pas trop quoi penser de leur faire écrire avec ce média (souvent décrié).
    Je m'interroge mais ne demande qu'à être convaincue ! ;-)

    Un grand merci au passage pour ce site très motivant que je viens souvent voir sans laisser de message ! MERCI

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il est également interdit aux moins de 13 ans au Québec aussi. Cependant, avec cet exercice réflexif, on joue le jeu, on ne le fait pas réellement. C'est une belle occasion d'éduquer les élèves sur les bonnes pratiques à adopter avec les réseaux sociaux avant qu'ils y aient droit officiellement.

      Effacer